Militante de longue date contre le fascisme et dans le soutien aux prisonnier·e·s politiques d’Action Directe, elle est l’une des co-fondatrices du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah (CLGIA) en 2004. Elle rencontre Georges Abdallah chaque mois dans le cadre d’un parloir et est l’une des coordinatrices de la campagne de soutien en France.

Catégories : Interviews